Les guéridons de Colette

Les jardins de Colette

Aménagement d’un parc floral littéraire

Varetz Centre (19)

1998

Les huit signalétiques historiques et littéraires sont un fil conducteur qui permet de dérouler la vie de Colette au travers de textes choisis. Ces guéridons sont un clin d’oeil à la cérémonie du thé qui ponctuait la vie de l’écrivain. Lors de mon travail préparatoire j’ai retenu les curieux clichés du pont roulant de Saint-Malo. J’ai noté l’étrange coïncidence de l’année de sa construction avec la naissance de Colette: 1873.
La maison de Rozven est proche. « Quand le hasard nous avait tous mené la veille à Saint-Malo » racontent A. Parinaud et G. Beaumont (Colette, Seuil, 1990). L’année 1923 est celle de la destruction du pont, de la rupture avec Henry de Jouvenel, son second mari et de
la publication du Blé en herbe.
Ces sculptures sont constituées de fer pur, de mosaïques bleues en opus sectile et d’un plateau sérigraphié épais de 10 cm en méthacrylate.

MAÎTRE D’OUVRAGE
Ville de Varetz

MAÎTRE D’ŒUVRE
Architecte paysagiste mandataire Debarre, Duplantier associés