Le soleil noir de la mélancolie

Résidence des Thermes Jean Nouvel

Dax Centre (40)

1992

« porte le soleil noir de la Mélancolie. »

DE NERVAL (Gérard), « El desdichado », in Les Chimères, éditions Michel Levy frères, 1856, p.693

« L’opposition du noir et du blanc sera décrite par Paul Klee comme l’incessant combat de l’ombre et de la lumière, mouvement… il insistera sur la fondamentale complémentarité du noir et du blanc, ceux-ci fonctionnent comme des pôles entre lesquels oscillent
les forces tonales, prises dans le jeu d’un tournoi permanent. Considéré isolément, le noir renvoie à l’invisibilité ; il a besoin du blanc pour s’animer. Quant au blanc pur, il aveugle par son excès de clarté. Semblablement « invisible », il réclame pour s’accomplir
le noir qui le fera jouer. »

DE MEREDIEU (Florence), Histoire de l’Art moderne, Bordas Cultures, Paris, 1994, p.34

 

 

MAÎTRE D’OUVRAGE
Mairie de Dax

MAÎTRE D’ŒUVRE
Jean Nouvel, architecte
Edouard Boucher, architecte, chef de projet